Nue-propriété : épargne de confort

Classé dans : Immobilier, nue-propriété | 0

Il est possible d’utiliser le mécanisme de démembrement dans le but de profiter d’avantages patrimoniaux grâce à l’investissement en nue-propriété.

En achetant la nue-propriété d’un bien, vous n’en percevrez pas les loyers durant 15 à 20 ans selon la durée du contrat. L’usufruit ici est temporaire est non en viager, il est acheté par un autre investisseur (en général un bailleur social ou investisseur public) et correspond à 40 ou 50% de la valeur du bien. C’est la raison pour laquelle, le montant de l’acquisition de cette nue-propriété correspondra au prix de la pleine propriété diminué du montant de la valeur de l’usufruit. C’est donc le premier avantage de cet investissement.

Généralement le bailleur social prend en compte l’ensemble des charges, il gère le bien et par conséquent les locations, perçoit les loyers et finance les éventuels travaux. A la fin du contrat, celui ci est chargé d’effectuer des travaux afin de vous remettre le bien en état d’habitabilité si cela est nécessaire.

Vous devenez donc pleinement propriétaire du bien sans aucun frais supplémentaires. Il vous est alors possible de l’habiter, le louer ou bien de le revendre afin de réaliser une plus value. Avant de se lancer dans un tel placement, il est important de connaître le bailleur, futur propriétaire de l’usufruit, dans le but de vous assurer de son sérieux. Il vous est possible à tout moment de revendre votre nue-propriété, en gardant à l’esprit que sa valeur varie au prorata de la durée d’usufruit restante.

Investissement nue-propriété
Les deux étapes de l’investissement en nue-propriété

 

La fiscalité avantageuse de l’investissement en nue-propriété

 

Comme pour le démembrement classique, lors des années où vous êtes nu-propriétaire, vous ne percevez pas de loyers qui ne majorent donc pas vos revenus et donc votre IR. Un avantage supplémentaire au niveau fiscal est possible dans le cas où vous financez votre investissement par crédit, dans ce cas vos intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus fonciers préexistant ce qui vous permet de bénéficier d’une réduction IR.

Concernant l’IFI, la nue-propriété ne sera pas prise en compte dans l’assiette de l’imposition (contrairement à l’usufruitier) donc le nu-propriétaire bénéficie d’une réduction de son imposition à hauteur de son investissement puisque celui ci ne sera pas pris en compte dans le calcul de l’IFI.

 

Pour conclure, l’investissement en nue-propriété est un outil pouvant répondre aux objectifs suivants :

  • Préparer votre retraite en disposant à terme d’un complément de revenue et en réalisant un investissement moindre aujourd’hui.
  • Valoriser et diversifier votre patrimoine.
  • Accéder plus facilement à l’investissement en immobilier par un ticket d’entrée réduit.