Que choisir entre un PEA (Plan d’Épargne Actions) ou un CTO (Compte-Titres Ordinaire) pour investir ?

Cette question se pose souvent pour les investisseurs et notamment lorsque ces derniers débutent sur les investissements financiers.

Dans cet article, nous vous proposons un comparatif sur les points suivants :
le rendement, la sécurité, la souplesse, la fiscalité et la transmission, considérés comme des points décisifs.

  • PEA ou Compte-Titres : lequel me rapportera la meilleure performance ?

Le Compte-Titres Ordinaire et le Plan d’Épargne en Actions proposent un investissement sur les marchés financiers.

Ils peuvent donc proposer tous les deux un rendement potentiel élevé sur le long terme car ils permettent d’investir notamment sur les actions.

En effet, sur une période très longue (20 ans par exemple) les actions affichent un rendement annuel moyen d’environ 8 % sur le long terme (dividendes compris) en tenant compte des krachs boursiers.

Le PEA, comparativement au Compte-Titres, peut théoriquement investir seulement sur des actions européennes. Ainsi, le potentiel d’investissement est plus limité sur un PEA que sur un Compte-Titres où l’investisseur aura accès à toutes les zones du monde.

Il existe cependant une technique permettant d’investir sur des actions internationales, qui reste plus limitée par rapport à un Compte-Titres, l’utilisation d’ETF (Trackers). Grace à cette technique, on pourra quasiment avoir les mêmes performances sur les deux enveloppes sur un profil de risque très dynamique : 100% actions.

Enfin, le compte-titres par définition, peut recevoir n’importe quel titre, donc il pourra à minima permettre d’investir exactement sur les mêmes titres que sur un PEA.

  • PEA ou Compte-Titres : lequel est le plus sécuritaire ?

Le Compte-Titres Ordinaire et le Plan d’Épargne en Actions disposent d’un niveau de risque à peu près équivalent si on investit sur les actions.

Il est tout à fait possible sur un compte-titres d’investir sur de nombreux autres instruments financiers : obligations, produits structurés…

En revanche, sur un PEA, l’investisseur ne pourra seulement se constituer qu’une poche de liquidités.

Le compte-titres est donc clairement plus approprié pour un investisseur désirant des revenus, ou un profil de risque plus défensif.
On peut par exemple y loger des obligations d’entreprises, ou encore investir sur des produits structurés de rendement. Ces derniers permettent d’obtenir des coupons réguliers.

Le niveau de sécurité du PEA/Compte-Titres dépendra avant tout du profil de l’investisseur. Un investisseur prenant peu de risque aura un portefeuille plus sécurisé que ce soit avec un PEA ou un Compte-Titres.

  • PEA ou Compte-Titres : lequel permet plus de souplesse ?

Le Compte-titres ordinaire permet plus de souplesse.

Les versements sur un Compte-Titres ne sont pas plafonnés. De plus, votre argent reste disponible à n’importe quel moment, sans contrainte, ni pénalité.
Le champ d’investissements est plus large avec le Compte-Titres. En effet, un Compte-Titre donne accès à tous les instruments financiers. On retrouve les actions, obligations, produits monétaires, fonds structurés et ce sur toutes les zones géographiques.

En revanche, le PEA dispose d’un plafond de versement de 150 000€. Il nécessite aussi d’être gardé au moins 5 ans afin d’avoir accès à une fiscalité plus avantageuse.
De plus, le PEA est réservé aux actions d’entreprises européennes en direct (titres vifs) ou des OPC (SIPAC ou FCP) composés d’au-moins 75% d’actions de la Communauté européenne.

  • PEA ou Compte-Titres : lequel dispose de la fiscalité la plus avantageuse ?

Le Plan d’Épargne en Actions propose une fiscalité plus avantageuse.
Lorsque le PEA est détenu au moins 5 ans, l’investisseur est alors exonéré d’impôt sur le revenu et n’est soumis qu’aux prélèvements sociaux (17,2%).

Le Compte-Titres est quant a lui toujours taxable à 30% (12,8% d’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux).

  • PEA ou Compte-Titres : lequel privilégier pour effectuer une transmission ?

Le Compte-Titres est plus avantageux en termes de transmission.
Il peut être transmis de votre vivant à vos enfants grâce à la donation en pleine propriété ou nue-propriété.
De ce fait, vos héritiers échapperont à la taxation sur les gains, si la valeur du portefeuille ne dépasse pas 100 000€.
De plus, le Compte-Titre est transmis aux héritiers et les plus-values latentes échappent à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Le PEA quant à lui ne peut être transmis. Il est clôturé et les héritiers doivent payer les prélèvements sociaux.

  • Que choisir entre un Plan d’Épargne Actions (PEA) et un Compte-Titres Ordinaire (CTO) ?

  • Vous cherchez de la performance et êtes prêt à prendre des risques ?

Si vous débutez sur la bourse, nous vous conseillons de privilégier le Plan d’Épargne en Actions.
En effet, en attendant 5 ans vous disposerez d’un avantage fiscal incontournable. Le délai n’est pas vraiment une contrainte pour les investissements boursiers car vous pourrez travailler sur une échéance à long-terme, susceptible de vous rapporter plus.
De plus, le plafond de versements de 150 000€ n’est pas vraiment un frein sur des placements risqués qui peuvent permettre une marge importante.
La restriction géographique n’est pas vraiment gênante non plus lorsque l’on débute en bourse. En effet, autant investir sur des entreprises que vous connaissez.
De plus, il sera possible de s’exposer aux marchés internationaux avec l’aide d’ETF éligible PEA, répliquant les performances des indices internationaux.

En revanche, pour les particuliers souhaitant avoir accès à des supports plus diversifiés, il est préférable d’ouvrir un Compte-titres.

  • Vous cherchez des revenus complémentaires ou des investissements plus sécuritaires et n’avez pas besoin des avantages de l’assurance-vie ?

Comme évoqué un peu plus haut, le compte-titres sera donc plus approprié pour investisseur désirant des revenus réguliers. Il est également plus approprié pour un profil de risque plus défensif au moyen des placement à revenus fixes (obligations, produits structurés…).

N’hésitez pas à contacter un de nos experts afin de déterminer la stratégie optimale pour votre patrimoine.

Vous souhaitez plus de précisions sur ce sujet ?

Un expert vous contacte pour vous accompagner