Lorsque vous souscrivez à un contrat de prévoyance, celui-ci vient en complément du régime obligatoire de la Sécurité sociale, afin de couvrir des risques liés à l’intégrité physique. Néanmoins, avant de choisir son contrat il est nécessaire de porter son attention vers certains points.

Un contrat de prévoyance vous permet de vous protéger des risques financiers que vous pouvez rencontrer en cas d’incapacité professionnelle, d’invalidité ou votre décès. Il est donc important de choisir un bon contrat de prévoyance qui vous protège correctement sans que vous soyez soumis à des mauvaises surprises, ou à des frais importants.

Les garanties principales du contrat de prévoyance :

La garantie incapacité professionnelle / arrêt de travail :

Afin d’être protégé en cas d’incapacité professionnelle suite à un arrêt maladie ou un accident, il est possible de souscrire à un contrat de prévoyance prenant en compte le maintien de salaire.

Dans ce cas de souscription, vous pouvez bénéficier d’indemnités journalières afin de maintenir totalement ou quasi-totalement votre salaire.

La garantie invalidité :

Détermination du degré d’invalidité

Dans le cas où suite à un accident vous êtes reconnu en incapacité d’exercé votre activité professionnelle vous percevrez une garantie invalidité, afin de faire face à la diminution de vos revenus. La rente que vous percevrez est calculée en fonction de votre âge, de votre salaire ainsi que votre taux d’invalidité.

Les contrats de prévoyance disposent de trois calculs du taux d’invalidité : l’évaluation professionnelle ; le barème contractuel et le barème croisé.

  • L’évaluation professionnelle : le taux d’invalidité se calcul en fonction des conséquences sur le métier exercé ainsi que sur l’aménagement possible du métier.
  • Le barème contractuel : le taux d’invalidité est fixé par un barème contractuel établi à l’avance.
  • Le barème croisé : le taux d’invalidité est fixé en fonction de l’invalidité professionnelle ainsi que l’invalidité pour effectuer des actes quotidiens de la vie privée.

Il est donc préférable de porter attention à la manière dont est calculée la garantie invalidité afin que vous bénéficiiez de la garantie la plus avantageuse.

La garantie décès :

Cette garantie vous permet de protéger vos proches. De ce fait, lors de votre décès, vos proches percevront une couverture financière adaptés à leurs besoins. Cette garantie intervient lorsque votre décès survient avant la fin de votre contrat prévoyance, permettant de maintenir les revenus de vos proches après votre départ. Cependant, la garantie décès des contrats de prévoyance peut être perçue de différentes manières : le capital décès temporaire ; le capital décès viager et la rente conjoint.

  • Le capital décès temporaire : le capital versé permet de couvrir le décès du souscripteur afin de permettre aux proches de pouvoir subvenir à leurs besoins. Dans ce cas, pour le montant, il est nécessaire de définir la garantie la plus large possible afin de prendre en compte tous les frais engendrés par le décès.
  • Le capital décès viager : semblable au capital décès temporaire, sans pour autant être soumis à une limite dans le temps.
  • La rente conjoint : permet au conjoint survivant de percevoir un revenu complémentaire sur une durée définie. Cette option permet d’assurer le maintien du niveau de vie de vos proches suite à votre décès.

La garantie décès temporaire et la rente conjoint sont soumises à une limite temporelle, généralement entre 65 et 80 ans selon les contrats. Nous vous conseillons donc de mettre en place la garantie que vous pensez la plus adaptée à votre situation et vos volontés.

Les critères révélant un bon contrat de prévoyance :

Les exclusions du contrat de prévoyance à ne pas avoir :

Au moment de votre souscription, vous devez porter attention aux pathologies et risques pris en compte par votre contrat. Certains contrats excluent des pathologies, risques auquel vous pouvez être facilement exposé : par exemple le dos, ou les maladies psychiques.

Certains contrats excluent certaines activités sportives, tel que le ski hors piste… Pour les amateurs de ski, parfois cela peut être intéressant de s’assurer que toutes les activités sont bien incluses.

En prenant en compte les pathologies, risques couverts par votre contrat, vous pouvez vous assurer que ce dernier prenne en compte le plus de pathologies, risques possibles.

La détermination du barème d’invalidité et le mode d’indemnisation :

C’est un critère fondamental pour le choix du contrat : on parle ici du risque grave de l’accident entrainant l’invalidité.

Les barèmes professionnels offrent en général une bien meilleure protection que les barèmes basés sur les barèmes contractuels de la sécurité sociale, ou encore des barèmes croisés. Cela dépend des professions.

De même pour un même taux d’évaluation évalués par deux compagnies différentes, l’assuré pourra avoir une rente invalidité variant du simple au double suivant le mode d’indemnisation retenue : T66, T100, 3T/2….

Parfois, on ne compare pas du tout les mêmes garanties sur plusieurs contrats, à cause des conditions générales des contrats sur la partie invalidité qui ne sont pas les mêmes.

Limite d’âge et délai de carence :

Tous les contrats sont soumis à des limites d’âge. Ainsi lorsque cette limite d’âge est atteinte, vous ne pouvez plus être couvert par votre contrat. Il est donc important, au moment de la souscription, de vérifier les conditions générales et donc la limite d’âge imposée par le contrat.

Lorsque vous souscrivez à votre contrat de prévoyance vous devez aussi prendre connaissance du délai de carence proposé ce dernier. Pour rappel, « le délai de carence correspond à la période de temps entre le jour de la constatation de la maladie et le jour à partir duquel les indemnités journalières sont payées par l’organisme ».

La flexibilité du contrat :

Vous devez toujours garder à l’esprit que vos besoins d’aujourd’hui ne seront surement pas vos besoins de demain. De ce fait, en choisissant un contrat de prévoyance flexible, vous pourrez modifier à tout moment les clauses de ce dernier. Ainsi, vous vous assurez de pouvoir subvenir à vos besoins, et ceux de vos proches dès que vous en aurez besoin.

Bien décortiquer les contrats de prévoyance nécessite beaucoup de temps.

Nous le faisons pour vous !

Avec une large gamme de contrats de prévoyance (plus de 10 assureurs en courtage), notre cabinet peut ensuite vous orienter afin d’avoir le contrat de prévoyance le plus optimal.

Vous souhaitez plus de précisions sur ce sujet ?

Un expert vous contacte pour vous accompagner

2021-08-26T17:19:55+02:00
Go to Top